Voisins, familles, élus, parlementaires, une question sur le logement indigne? Une aide? Un conseil?

Selon l’Agence Régionale de Santé Occitanie, un français sur sept vit sous le seuil de pauvreté, ce taux est d’un habitant sur six en Occitanie.

Publié le

Au regard d’un nombre de logements privés dégradés important et d’une précarité élevée sur notre territoire, la lutte contre l’Habitat indigne est aujourd’hui indispensable pour lutter contre les inégalités sociales de santé.

 

Gers solidaire avec le Numéro vert social s’engage dans l’accompagnement de ces publics fragilisés dans leur parcours de vie. L’accumulation de déchets ou d’objets divers est un processus multifactoriel entremêlant choix de vie, problématique de santé mentale,  difficultés sociale et relationnelle.

Il est nécessaire d’« aller-vers » ces personnes en souffrance pour les rencontrer afin de les aider à concevoir un habitat sécurisé, correspondant à l’ensemble de leurs besoins, et dans un état sanitaire acceptable.

En partenariat avec l’antenne départementale de l’ARS et des partenaires (ADIL 32, mairies, service social, gendarmerie, etc.) nous avons engagé des actions de coordination pour accompagner ces personnes ayant une problématique d’incurie ou un syndrome de Diogène.