Journée formation sur : "les compétences psychosociales : mieux comprendre pour mieux accompagner les enfants et les ados".

Publié le

Dans le cadre du Shéma Départemental des Services aux Familles, la Caf du Gers, l'Education Nationale et le réseau CANOPE, en partenariat avec la MGEN et l'OCCE, offrent aux professionnels des milieux scolaire et extrascolaire une journée de formation :

le mardi 19 octobre 2021,de 9h à 16h30 au Lycée le Garros :  

"les compétences psychosociales : mieux comprendre pour mieux accompagner les enfants et les ados".

 

Informations pratiques :


Formation gratuite, inscription obligatoire :
(date limite d’inscription 01/10/2021)

Pass sanitaire obligatoire.


Programme détaillé :
MATIN

  • 8h30 – 9h : Accueil – café
  • 9h – 9h30 : Introduction et présentationdes partenaires
  • 9h30 – 9h45 : Saynète 1 par Canal Art
  • 9h45 – 10h30 : Première partie – Les fondements des compétences psychosociales, nature et origines par Mme Arboix-Calas
  • 10h30 – 10h45 : Echanges / Questions

10h45 – 11h : Pause

 

  • 11h – 11h15 : Saynète 2 par Canal Art
  • 11h15 – 12h : Deuxième partie – Les enjeux du développement des compétences psychosociales par Mme Arboix-Calas
  • 12h15 – 12h30 : Echanges / Questions

APRÈS-MIDI

  • 13h45 : Retour des participants
  • 14h – 15h15 : Atelier
  • 15h15 – 15h30 : Pause
  • 15h30 – 16h45 : Atelier
  • 16h45 – 17h : Evaluation de la journée, délivrance des attestations de présence

 

ARTHUR JULLIEN, OCCE

3 activités d’éducation émotionnelle pour développer l’empathie
S’amuser et comprendre, mettre des mots sur le chaos que peuvent provoquer les émotions, chez nous et chez les autres. Affiner sa compréhension, de ce qui se passe dans notre corps, d’avoir davantage de mots pour le décrire, permet de vivre plus sereinement. Nous vivrons trois animations, telles qu’elles sont présentées aux enfants, afin d’en analyser l’intérêt ensemble.
Animations construites à partir des travaux d’Omar Zanna et Christian Staquet, qui ont formé Arthur Jullien, animateur pédagogique de l’OCCE.

 

 

FATIMA BAÏCHE, DSDEN

Méthode de la préoccupation partagée
La méthode de la préoccupation partagée, mise au point par le suédois A. Pikas, est expérimentée par Jean-Pierre Bellon depuis une vingtaine d’années en France. Elle consiste à prévenir le harcèlement (ce n’est pas une méthode de traitement).
En effet, l’objectif est d’identifier les protagonistes, de mobiliser et responsabiliser les témoins/spectateurs afin de protéger la cible.
Il ne s’agit en aucun cas d’investiguer pour trouver un ou des coupable(s) et le(s) sanctionner.
C’est un outil éducatif qui permet aux élèves de participer à la prévention sans être dans une posture de «  balance  ». Cette approche
permet d’éviter les représailles sur la victime et donne la possibilité à ceux qui le souhaitent d’apporter une aide en toute discrétion.
Cet atelier sera l’occasion d’expérimenter cet outil.

En soirée, sera proposée aux familles et tout public une conférence - débat :

à 20h au Lycée le Garros :  La place de la parole dans l'éducation de l'enfant, un outil pour une coéducation réussie      

Par le biais de ce projet partenarial, les partenaires souhaitent renforcer les liens et le travail en commun des professionnels oeuvrant auprès des enfants gersois et de leurs familles.