Lancement de la première phase du projet Man'Gers

Publié le

S’alimenter est un besoin vital quotidien pour chacun et devient, de fait, un sujet fédérateur.

Le projet MAN’GERS a pour but de construire un modèle éducatif et pédagogique départemental, pérenne, adaptable aux publics et aux territoires. Les partenaires déjà actifs sur le sujet de l’insécurité alimentaire seront associés à notre démarche.

Pouvoir s’inscrire dans le P.A.T (Projet Alimentaire Territorial) départemental sur le volet «  favoriser l’accès à une alimentation de qualité aux populations défavorisées  » est aussi un de nos objectifs.

Afin d’étayer notre démarche nous prenons appui sur les plans d’actions de «   l’Anquête   » menée par Gers Solidaire, le recense­ment d’ateliers ainsi que de locaux cuisine du territoire qui sont les piliers de nos actions à venir.

La première phase du projet vient de démarrer avec des temps d’immersion, prévus sur une période de trois mois, auprès des bénévoles et personnes concernées par les associations d’aide alimentaire Gersoises.

Ces temps de rencontres, d’échanges vont permettre à nos partenaires du CPIE (Centre Permanent d’Initiative à l’Environnement) et de l’association MIAM (association de diététiciennes) qui mènent ces interventions, d’élaborer à terme une évaluation. Basée sur les besoins et demandes du terrain, cette restitution prévue pour le mois de février va nous permettre de continuer une construction et une mise en œuvre adaptée du projet, possiblement sous forme d’ateliers cuisine éducatifs, formations ou autres actions thématiques.

Concrètement, l’intérêt de cette démarche “d’aller-vers” consiste à apporter les moyens d’améliorer le quotidien sur les plans alimentaire, nutritionnel, santé et budgétaire aux publics les plus précaires.

Dans un premier temps, les associations qui bénéficieront de ces interventions sont : la Maison des Solidarités à AUCH, le Secours Populaire de CONDOM et de LECTOURE, La Croix Rouge de MIRANDE et de CAZAUBON.

Nous vous donnons donc rendez-vous au mois de février pour vous faire part des pistes concrètes retenues pour la mise en œuvre sur les territoires du projet MAN’GERS.