L’association d'Accompagnement et pour le développement des Soins Palliatifs du Gers (ASP 32) se mobilise pour aider les endeuillés via la plateforme nationale «  Mieux traverser le deuil  » (MTD).

L'association lauréate du Budget Participatif Gersois 2, spécialisée dans les Soins Palliatifs, s'associe à l'initiative "Mieux Traverser le Deuil."

Publié le

La crise Covid-19 et les contraintes de confinement ont empêché d’assister aux obsèques, c’est pourquoi l’association a créé un dispositif qui permet aux personnes de mieux traverser le deuil. Il s’agit d’une plateforme en ligne accessible à tous les proches sur un ordinateur muni d’un microphone et d’une caméra. Grâce à elle, chacun peut être écouté (avec 800 écoutants formés) et assister à la cérémonie en direct et gratuitement, ce qui permet à chacun de mieux faire son deuil.

Il s’agit de services 100 % gratuits, anonymes et simples d’utilisation.


Nous souhaitons simplement que chaque citoyen ait connaissance de l’existence de ces dispositifs.

Cette initiative est portée par une association d’intérêt général, à but non lucratif. Face au drame sociétal que nous traversons, elle permet à chacun d’initier son chemin vers le deuil.

 

 «   L'épidémie de COVID-19 nous a volé nos rituels de deuil pour des raisons sanitaires que personne ne conteste, mais dont les conséquences peuvent être désastreuses. À la douleur de ne pas avoir la possibilité d’accompagner son proche en fin de vie, s'ajoute celle de ne pas pouvoir organiser des obsèques dignes de ce nom, alors que celles-ci sont source de réconfort et de lien social. C’est une double peine pour les personnes en deuil  » constate Damien Boyer, le fondateur de l’association Mieux traverser le deuil. www.mieux-traverser-le-deuil.fr

 

 «   Cette écoute de première urgence, qui reste bienveillante et sans jugement, permet de témoigner du manque de la personne disparue, de la souffrance qu'il génère, et de la violence particulière imposée par les conditions dans lesquelles doivent se dérouler les obsèques en période de confinement. Au fil de la conversation, de nombreuses autres problématiques liées à la perte d'un être cher peuvent être abordées, comme la solitude ou la culpabilité  » explique le sociologue Tanguy Châtel.

 

La plateforme, qui a reçu le parrainage du Ministère de la Santé et de plusieurs députés est soutenue par Christophe Fauré, psychiatre spécialiste du deuil, ainsi que par le sociologue, Tanguy Châtel. Mieux traverser le deuil est une association 1901 d’intérêt général basée à Montmeyran, dans la Drôme.

 

 

L’ASP 32 à besoin de vous !

L’association sélectionne, forme et soutient ses bénévoles.

Vous avez à cœur et savez vous rendre disponible, devenez « accompagnant bénévole ».

Déposez votre candidature de préférence par courriel.

asp-32@orange.fr

05 62 60 19 56

Facebook