Les Petits Frères de Pauvres cherchent des bénévoles pour lutter contre l'isolement des ainés 

Publié le

L’association des Petits Frères des Pauvres, souhaite se développer dans le Gers, en complément de l’offre existante, car les aînés isolés ont plus que jamais besoin de lien.

Pour cela, ils recherchent activement des bénévoles qui, avec le soutien d’une salariée, se mobilisent pour rompre l’isolement des personnes âgées.



Depuis 1946, les Petits Frères des Pauvres luttent contre l’isolement et la solitude des personnes âgées, prioritairement les plus démunies.


530 000 personnes âgées en situation de mort sociale en 2021 alors qu’elles étaient 300 000 en 2017. Le contexte de la crise sanitaire a eu un impact direct sur l’augmentation des situations d’isolement. Le risque de non-retour à la normale pour les plus fragilisés est important et la rapidité de la bascule de milliers de personnes âgées dans l’isolement, ses conséquences délétères et son fort impact sur la santé mentale, ne font que confirmer que, la faiblesse des liens sociaux, conjuguée à une forte transition démographique va devenir un des fléaux sociétaux de demain.

Découvrez le baromètre des Petits Frères des Pauvres
«  Solitude et isolement, quand on a plus de 60 ans en France en 2021  » :

https://www.petitsfreresdespauvres.fr/informer/nos-actualites/nouveau-rapport-sur-l-isolement-530-000-personnes-agees-en-situation-de-mort-sociale-en-france

Les Petits Frères des Pauvres d’Occitanie comptent 1330 personnes accompagnées avec une augmentation de 10% depuis 2019 et tout autant de bénévoles répartis dans 36 équipes d’actions. Malgré la crise sanitaire, tous les bénévoles, salariés et partenaires se mobilisent pour continuer de faire vivre le cœur de leur action : maintenir le lien social.



 

Télécharger